COVID 19 : informations séjours

Nous avons fait le choix de maintenir nos séjours, dans cet article vous trouverez des informations concernant ce choix de maintien ainsi que les adaptations sanitaires que nous mettons en place sur nos activités.

Les séjours auront lieu

 

Un défi « 30 jours »

Nous nous étions fixés cette date du 5 juin pour statuer sur une question simple : « allons-nous organiser des séjours cet été ou non ? ». Car 30 jours c’est très court pour engager les dépenses, confirmer à nos animateurs⋅rices leurs contrats, accélérer les inscriptions, absorber les contraintes sanitaires et finaliser -comme chaque année- la préparation des activités et l’organisation pédagogique et administrative.

 

Un coup de poker

Notre attachement à l’éducation populaire et plus particulièrement à la proposition de séjours collectifs sera donc ce que nous mettrons en avant et reléguant le risque financier important auquel nous nous exposons.

 

Nous allons maintenir nos propositions de séjours d’été !

Parce que nous sommes convaincus que l’apprentissage du « vivre ensemble », le jeu, la découverte de son environnement et l’apprentissage de l’autonomie sont des éléments importants qui sont d’autant plus importantes à l’issue de ces temps de confinement et de déconfinement :

Nous voulons offrir du plein air, de la joie de la vie collective et de la découverte !

Les adaptations sanitaires de nos séjours

Nous sommes actuellement entrain de travailler pour adapter nos séjours au protocole sanitaire pour les accueils collectifs de mineurs. Comme l'ensemble des organisateurs de séjours, nous ferons de notre mieux pour suivre ces consignes mais le fait que nos séjours soient en petits effectifs, dans des espaces de plein air et avec peu de locaux, facilite leur mise en place.

Ce que nous allons mettre en place :

  • La grande règle c’est les 3M :
    • On se lave les Mains
    • 1 Mètre de distance entre les personnes
    • Sinon on porte un Masque
  • La formation de nos équipes d'animation pour la mise en place de ces consignes sanitaires
  • L’adaptation de nos espaces de vie collective (lieu de repas, d'activité, de couchage)